Réthymnon

Réthymnon informations touristiques

Situé sur le côté nord de la Crète, Réthymnon est la capitale de la préfecture de Réthymnon et compte environ 29000 habitants. L'activité commerciale et touristique se concentre principalement autour du port. La ville est construite près d'une grande plage de sable et autour de l'impressionnant château de Fortezza. Il s'agit d'une ville très intéressante d’un point de vue historique et vous pourrez voir dans la partie ancienne de la ville de belles églises byzantines et vénitiennes et des manoirs côte à côte, des minarets de mosquées, des passages voûtés, des fontaines turques, des ruelles pittoresques et des maisons anciennes avec de lourdes portes en bois sculptées.

rethhymnonLe petit port vénitien est tout aussi pittoresque et vous pourrez y voir des canons turcs décoratifs, dispersés dans les rues. La vieille ville est bien conservée et les visiteurs pourront passer plusieurs jours à explorer les différents sites. La majorité des activités se concentrent le long de la route côtière, près du port bordé de palmiers. L’après midi, cette route est piétonne et les voitures sont obligées de contourné la ville en faisant un détour.

Ces dernières années, la grande plage s’est fortement développée pour les touristes et de nombreux cafés et bars ont ouverts le long du front de mer, installant leurs tables et chaises sur des planchers de bois disposés sur le sable. Pendant la saison estivale, de nombreux festivals artistiques et fêtes sont organisés à Réthymnon. Le plus important d'entre eux est la Fête du Vin, qui dure plusieurs jours et se déroule dans le parc. A l'est de Réthymnon il y a une grande plage en direction d’Adèle. Vous pourrez y trouver des grands complexes hôteliers ainsi que nombreuses tavernes, des restaurants et des villas.

D’après les historiens, l’actuelle ville se dresse sur le site de l'ancienne ville minoenne de Réthymnon (ou Rithimna) même si des fouilles ont démontré que la ville était déjà habitée durant la préhistoire. Au début, la ville minoenne de Réthymnon était assez insignifiante mais lentement elle a commencé à se développer, frappant sa propre monnaie et devenant le lieu de culte de Rokia Diana, divinité protectrice mordue par des chiens enragés. La ville a gagné davantage de puissance et d'importance économique sous l'occupation vénitienne, entre 1210 et 1646. C’est à cette époque que le château de Fortezza a été construit ainsi que les remparts de 1400 mètres qui l’entourent et qui avaient pour but de protéger la ville des invasions. En 1646 la ville a pourtant été envahie par les Turcs et a commencé à décliner. Depuis cette invasion, Réthymnon est devenue la cible de nombreuses révoltes et, en 1821, ses habitants ont été massacrés par les Turcs pour avoir participé à la Révolution. Aujourd'hui vous pourrez voir dans la ville beaucoup de traces de son passé mouvementé. Vous pourrez notamment voir la Loggia vénitienne, les maisons vénitiennes, la cathédrale de l'Annonciation de la Vierge Marie, les églises d’Agia Marina, de la Dame des Anges (Kyria ton Angelon) et d’Agios Frangiskos (Saint François). Les mosquées de Veli Pasha, Kara Mousa Pacha et Neratzes témoignent de l’occupation turque. Vous pourrez aussi voir à Réthymnon le bâtiment qui abritait l'école turque, les bains turcs, la magnifique Fontaine de Rimondi (fontaine publique d’eau potable), quelques musées intéressants et également une galerie d'art.

Sites à visiter

Il est intéressant de visiter le tombeau sculpté datant de la troisième période post palatiale, qui se trouve dans le quartier de Mastabas à Réthymnon.
Vous pourrez voir dans la rue Ethnarchou Makariou les vestiges de fortifications vénitiennes datant de 1540-1570 ainsi que trois chambres de soldats qui étaient protégées par les fortifications. La grande porte qui permettait de pénétrer dans l'enceinte des fortifications (connue sous le nom Gouora) est très impressionnante et vous pourrez la voir dans la rue Ethnikis Antistatis.

loggiaLa Loggia est un bâtiment rectangulaire. Trois de ses côtés sont ornés d’arches semi-circulaires, celle du milieu étant ouverte et conduisant à l'intérieur du bâtiment par un escalier. Aujourd'hui, elle abrite le Musée archéologique de Réthymnon, mais, lorsqu’elle a été construite au milieu du 16ème siècle, il s’agissait d’un bâtiment public qui a joué un rôle important durant l'occupation vénitienne puisque c’est ici que les nobles et les importants dignitaires de la ville se réunissaient. La Loggia a également été utilisée comme lieux de divertissement.

La fontaine de Rimondi est une belle fontaine publique construite par le gouverneur vénitien de Réthymnon en 1626, Rimondi. Elle se trouve à l'extrémité nord de la place Petychakis où une ancienne fontaine se trouvait autrefois.

L'église d'Agios Frangiskos est l'un des monuments les plus importants de Réthymnon. Il s'agit d'une église caractérisée par son toit en bois qui, dans le passé, a abrité le monastère des moines franciscains. Sous la domination turque, l’église a été transformée en hospice. En 1971, elle a été reconstruite et soigneusement rénovée.

L'église de "La Dame des Anges", connue localement sous le nom de Mikri Panagia, est dédiée à sainte Marie-Madeleine du Bataillon des moines dominicains. Elle se trouve à l’intersection de la rue Nikiforos Fokas avec la rue Thessalonikis, dans la vieille ville. Elle a été construite au cours des dernières années de l'occupation vénitienne. Il est intéressant de noter que cette église a été construite sans dôme.

FortezzaLe château Fortezza a été construit en 1573 par le gouverneur vénitien, Alvisso Lanto, sur la colline de Paleokastro à l'extrémité nord de la ville. Il s'agit d'une forteresse polygonale dont la superficie totale est égale à 1370m2. La forteresse est caractérisée par quatre remparts côté sud et côté est et trois remparts côté ouest et côté nord. Aujourd'hui, seuls les murs de ce bâtiment vénitien sont encore visible. Tout près de la forteresse, vous pourrez voir une mosquée en forme de dôme qui était auparavant une petite cathédrale, Saint-Nicolas, construite en 1583. Toutefois, en 1648 sous l'occupation turque, elle a été convertie en mosquée dédiée à Ibrahim Khan. C’est à cette période que l’imposant dôme, de 11m de diamètre, a été ajouté.

La Mosquée Neratzes qui se trouve sur la place vénitienne de Réthymnon, était l'église d’Agia Maria et le monastère de moines augustins. Elle a été convertie en mosquée en 1657 par Gazi Pacha Hossein, le conquérant de Réthymnon et était à l’époque la plus grande mosquée dans la ville.

La mosquée Kara Moussa Pacha, à l’intersection des rues Arkadiou et Ugo, a été le premier monastère vénitien, connu sous le nom d’Agia Varvara. Il a été converti en mosquée par le pacha. Aujourd'hui, vous pourrez y voir des expositions d’objets antiques byzantins.

La mosquée de Megali Porta, rue Tobazis, a été construite avant 1670 et était dédiée à Valide Sultana, la mère du sultan Ibrahim l'Khan. Le bâtiment est caractérisé par deux coupoles entourées par un minaret. Aujourd'hui, il est utilisé par le service archéologique national de Grèce pour entreposer les découvertes archéologiques.

La mosquée de Veli Pasha qui se trouve dans le quartier de Mastaba, près de la gare routière, a été construite en 1789. Elle est caractérisée par six petits dômes, un minaret, un balcon circulaire, un toit pyramidal et une entrée impressionnante de style toscan.

A côté de l'église d'Agios Frangiskos vous pourrez voir l'ancienne école turque. Il y a une inscription sur l'une des portes d’entrée qui stipule que le bâtiment a été construit en 1796 et qu’il s’agissait d’une école de filles. La porte d'entrée turque est particulièrement intéressante, notamment d’un point de vue architectural. Aujourd'hui, l'école est utilisée comme école primaire.

Le hammam turc (ou bains turcs) est un bâtiment composé de deux grandes salles couvertes de coupoles hémisphériques. Il se trouve au 25 de la rue Radamanthyos mais n'est malheureusement pas ouvert au public.

Le Temple de Eisodia tis Theotokos a été construit en 1834 sur le site d'une ancienne église. Le clocher a été ajouté plus tard en 1889. Le temple a été conçu sur les plans de l'église Evangelistria de Tinos et vous pourrez y voir à l'intérieur quelques iconostases et fresques en bois sculpté, ou encore la remarquable peinture de la Panagia de Pathos dont on ne connaît ni l’auteur ni la date.

La ville antique est parsemée de plusieurs centaines de belles maisons aux façades vénitiennes, une grande partie ayant été rénovées et d’autres étant encore en ruines. Vous pourrez également voir des bâtiments néoclassiques très intéressants, par exemple le Manoir Métropolitain, au sud de l'église dans la rue Moussourou. Ce bâtiment de style néoclassique est caractérisé par une façade parfaitement symétrique. Le Manoir de la Préfecture, situé sur la place Eron Polytechniou, est un bâtiment néoclassique de deux étages, construit en 1869. Enfin, l'Église catholique d'Agios Antonios, à l'angle des rues Messologiou et Salaminas, a été construite en 1890 sur des plans néo-classiques.

Autour de Réthymnon, il est intéressant de visiter le village d’Armeni (voir ci-dessus) qui se trouve à environ 4,5 km. Ce village est célèbre pour son cimetière et ses tombes minoennes. A 6 km à l'ouest de Réthymnon, vous pourrez vous rendre à Gerani pour voir la grotte de Gerani qui regorge de stalactites et stalagmites. Le village d’Adèle se trouve à 8 km sud-est de Réthymnon et est caractérisé par sa longue plage et ses complexes hôteliers situés face à une plaine cultivée et des broussailles de roseaux. En 1868, une bataille qui a conduit au départ des Turcs, a eu lieu à Adèle. Vous pourrez voir dans le village la maison où est né Konstantis Giavoudakis, l'un des héros de cette bataille. Une plaque commémorative en souvenir de cet événement est accrochée aux murs de la maison. Tout autour de cette région, y compris dans le village de Pigi, vous trouverez beaucoup de villas, restaurants et clubs.