Histoire

kreta
Île de Crète

Histoire de la Crète

Les origines du peuple qui s’est installé en Crète en 2600 avant JC restent inconnues, on sait seulement qu’il s’agit d’un peuple pacifique, avancé, créatif et, surtout maitrisant l’art de la navigation. Au cours du millénaire qui a suivi, les Crétois ont fait de leur pays une grande puissance maritime et commerciale. Des traces flagrantes de cette grande puissance économique ont été trouvées lors des fouilles archéologiques sur le site de Cnossos. Vous pourrez notamment y voir d’immenses palais avec de nombreuses chambres, ornées de peintures rares qui respirent la joie de vivre, la gentillesse et la délicatesse, des villes témoignant de l’ambiance paisible qui régnait à l’époque, la force des Crétois et la puissance navale des Crétois grâce à leur nombre de navires qui leurs conféraient d’ailleurs un sentiment de sécurité.
La terrible destruction a eu lieu en 1450 avant JC avec l’arrivée des Achéens du Péloponnèse plongeant la Crète minoenne dans la dépression et le désespoir. Et lorsque les premières vagues de Doriens ont atteint la Crète en 1100 avant JC, l’île fut alors occupée sans résistance. La période grecque a débuté en Crète au cours du 8ème siècle avant JC.

Au cours du siècle 4ème et 5ème siècle avant JC, on comptait nombres de villes puissantes dont Gortyne, Eleftherna, Cydonia, Pytos, Praisos et d'autres.

À l'époque hellénistique, les villes grecques de l'île, indépendantes et autonomes, ont participé à des alliances internes et externes avec d'autres villes et ont établi le "commun des Crétois" basée à Knossos. En 75 avant JC, la Crète a du faire face à la première invasion romaine et les repoussèrent. En 69 avant JC, les Romains ont tenté pour la deuxième fois d’envahir la Crète et après trois ans de lutte contre l’occupation, la Crète est devenue une province romaine. De 63 à 66 après JC, l'île a subi l'influence du christianisme et a établi sa première église chrétienne avec Monseigneur Tito, disciple de l'apôtre Paul.
À partir de 395 après JC, la Crète est tombée sous l’occupation de l'Empire romain d'Orient et connaît une période de paix et de bonheur jusqu'en 824 après JC, lorsque l’île a été conquise par les Arabes pendant 136 ans, période durant laquelle elle a beaucoup souffert.
En 961 après JC, la Crète a été libérée par Nicéphore Phocas.

Les Vénitiens ont occupé l'île à partir de 1212, après onze révoltes et de durs combats qui se sont étendus sur une durée de huit ans jusqu'en 1603, date à laquelle les Vénitiens ont accordé d'importants privilèges à la population crétoise. L'occupation vénitienne, qui a duré près de quatre siècles, a eu une influence considérable sur l'art et la littérature crétoise, fortement influencée par le monde occidental.

En 1717, la Crète a été entièrement remise aux Turcs après de nombreuses années de combats durant lesquelles les Crétois ont combattu au côté des Vénitiens qui ont finalement capitulé et abandonné les derniers de leurs forts.
Jusqu'à la révolution de 1821, les Crétois se sont révolté à deux reprises: en 1692 et 1770.

En 1866, la Crète a connu une nouvelle révolution, après que la Turquie a refusé de reconnaître la revendication de la Crète qui souhaitait une union avec la Grèce. Le drapeau de la révolution a flotté dans toute la Crète et le slogan "l'Union ou la mort "  résonnait sans cesse. La lutte héroïque des Crétois et l'holocauste d'Arkadi ont fait l’objet d'admirations en provenance du monde entier et des milliers de bénévoles se sont précipités pour aider l'île dans sa lutte.

Le 24 Septembre 1868, les grandes puissances ont proclamé l’autonomie de l’île, mais la situation révolutionnaire dans l'île a duré jusqu'en 1878, date à laquelle les Crétois, grâce à leur nouvelle révolte, ont obtenu plus de privilèges. En 1897, l'Angleterre, la France, la Russie et l'Italie, ont pris l'île sous leur protection et l’ont proclamée Etat indépendant. Le Prince George de Grèce est alors nommé haut commissaire.

En 1910, le grand personnage de la Crète, Eleftherios Venizelos est nommé premier ministre de Grèce au parlement à Athènes. Enfin, le 30 mai 1913, la Crète est enfin unies à la Grèce par le traité de Londres et depuis, elle a suivi l'histoire et le destin de la Grèce.

En mai 1941, les Allemands, qui occupaient le reste de la Grèce, ont attaqué la Crète. Les envahisseurs allemands ont du faire face à une résistance héroïque de la part des populations locales mais ont finalement capturé l'île après 10 jours de combats, connus sous le nom de "Bataille de Crète".
Après l'effondrement de l'Allemagne en 1945, l'île héroïque est revenue à la Grèce.. .